Le Parlement flamand a reçu, ce mercredi, via Pierre François et Nils Van Branteghem, respectivement CEO et CFO de la Pro League de football. Les deux représentants ont été auditionnés par la commission de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Médias.

Le Sénateur et Député Open VLD Lionel Bajart a profité de cette opportunité pour présenter à Pierre François et Nils Van Branteghem la proposition de résolution qu’il a déposée au Sénat lors de la dernière séance plénière avec ses collègues MR Yves Evrard, Gilles Mouyard et Anne Barzin.

L’idée est, pour rappel, de s’inspirer de ce qu’il s’est passé aux Pays-Bas pour améliorer la situation du football en Belgique avec, dans le viseur, les scandales financiers qui se succèdent ces derniers mois et années.

Outre-Moerdijck, justement, six mois ont suffi pour que la Banque nationale dresse la liste des points de fraudes potentielles entre les mondes du foot et des banques. Et, dans l’année qui a suivi, plusieurs directives concrètes ont pu être données aux banques afin qu’elles puissent opérer des contrôles plus stricts.

Un signe encourageant

Les deux représentants de la Pro League, une fois informés de cette proposition de résolution, ont déclaré que leur institution allait se pencher dessus. Ce soutien est un signe encourageant qui indique que les instances du football professionnel sont, elles aussi, motivées à arriver à assainir le milieu.

La Pro League a prévu d’émettre une série de recommandations le 17 décembre prochain. L’espoir des Sénateurs libéraux est maintenant que s’y retrouvent des éléments de la proposition de résolution.